La plagiocéphalie est une déformation du crâne du bébé qui donne un aspect asymétrique à sa tête avec en général un aplatissement. Elle est présente chez un enfant sur cinq.

 

Il y a 2 types de plagiocéphalie :

  •  la plagiocéphalie sur craniosténose : les os du crâne se soudent trop rapidement
  •  la plagiocéphalie positionnelle : la plus fréquente, elle est bénigne bien qu'elle puisse entraîner des troubles

 

Exemples de plagiocéphalies

Quelles sont les causes ?

La plagiocéphie sur craniosténose est donc consécutive à une soudure prématurée des os du crâne. Sa prise en charge est pluridisciplinaire, elle nécessite un suivi médical spécialisé et un suivi ostéopathique.

La plagiocéphalie positionnelle est très souvent associée à un torticolis congénital, elle fait généralement suite à un manque de mobilité.

Que faut-il faire / ne pas faire ?

 De nombreux conseils vous seront donnés lors de la séance mais vous pouvez dores et déjà prendre des précautions pour prévenir la plagiocéphalie :

  • limiter le transat à quelques demi-heures par jour, notamment après les repas pour faciliter la digestion de votre bébé
  • faire dormir votre bébé sur un matelas suffisamment ferme
  • ne pas placer de mobile à la tête de votre bébé mais plutôt sur les côtés de son lit et le changer de côté chaque semaine
  • alterner les bras pour donner le biberon à votre bébé…

Quand consulter un ostéopathe ?

Dès la naissance, même si tout semble bien aller. Cela permet de faire un bilan et de prévenir les mauvaises postures de votre bébé.

Lors de la première séance, l'ostéopathe regardera la mobilité de la tête de votre enfant et contrôlera tous les points essentiels pour s'assurer que votre bébé grandisse harmonieusement : son crâne, son système digestif, sa tonicité musculaire… Si le crâne présente une déformation, l'ostéopathe sera amené à la mesurer pour en contrôler l'évolution.

Si un torticolis congénital est déjà en place, l'ostéopathe commence par lever les blocages situés au niveau du rachis cervical pour redonner de la mobilité et prévenir le risque de plagiocéphalie.

Dès l'apparition de la plagiocéphalie, l'ostéopathe est à même de vérifier l'alignement des sutures du crâne et la qualité des tissus.

Jusqu'à 3 ans, en cas de plagiocéphalie, des consultations régulières permettent de travailler sur la mobilité des os du crâne et la posture de votre enfant. 

Dans les cas les plus sévères, une prise en charge médicale est nécessaire et un casque peut être prescrit.